Catégories

Glossaire de la traçabilité

A

Adhésif 

Matière collante permettant l’adhésion de l’étiquette sur un support. Apposer entre le dos de l’étiquette et le support silicone. 


Adhésif Congélation 

Adhésif résistant au basse température qui permet de coller une étiquette sur un produit déjà congelé (jusqu’à -20°C). 


Adhésif Destructible 

C’est un adhésif très résistant qui à la particularité de laisser le mot « VOID  sur le support lorsque l’étiquette est décollée. Ce mot ne peut être effacé sans détériorer le support. 


Adhésif  Enlevable 

Adhésif permettant à l’étiquette d’être ôter de son support (elle ne pourra pas être recoller). Une fois décollé l’adhésif perd de son pouvoir d’adhésion (elle peut-être décoller plusieurs mois après son collage). 


Adhésif Grand froid 

Adhésif résistant au basse et très basse température (jusqu’à -80°C) - il permet également le collage d’une étiquette sur un produit déjà congelé. 


Adhésif Permanent 

C’est l’adhésif le plus fréquemment utilisé. L’étiquette ne peut-être enlevée (l’adhésif reste sur le support) il faut utiliser un solvant particulier pour ôter les résidus. 


Adhésif  Renforcé 
          
Préconisé pour des applications aux conditions difficiles : basse température (surgelé, congelé), surfaces irrégulières... 
Nota : Dans le cas des produits congelés, l’étiquette doit être pausée à température ambiante. 


Alphanumérique 

Qualifie un ensemble de caractères contenant des caractères alphabétiques (lettres), numériques (chiffres) et autres comme les signes de ponctuation. Utilisé généralement pour décrire les caractères autorisés dans le code à barres GS1-128. 

B

Bobine 

Type de conditionnement des étiquettes, qui peuvent être également présentées en planche ou paravent.

C

Caractère de contrôle (d'un code) 

Dernier caractère des codes GTIN, GLN et SSCC, partie intégrante de ces codes, calculé en fonction des autres caractères du code (algorithme modulo 10), destiné à augmenter la fiabilité de la saisie (manuelle ou par lecture optique). 


Caractère de contrôle (d'un symbole) 

Caractère de symbologie créé automatiquement par le logiciel de génération du code à barres en fonction d'un algorithme donné, ajouté aux données du code et fiabilisant la lecture du symbole. Dans le code 128, ce caractère résulte de l'application d'un algorithme modulo 103. La clé n'apparaît pas dans la traduction en clair du code à barres. 


Chromolux 

(cf KromeKote) 


CNIL 

Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. Créée en 1974, elle a pour but de permettre à quiconque se sachant répertorié dans un fichier informatique, de vérifier et de modifier la qualité des informations le concernant. Elle vérifie également le cadre dans lequel ces fichiers sont ou seront traités afin de garantir le respect de la personne humaine. Chaque fichier électronique nominatif (pouvant notamment contenir des informations nominatives sur les personnes) doit faire l’objet d’une déclaration auprès de la CNIL. 


Code 128 

Symbologie utilisée pour le code GS1-128 dont il constitue un sous-ensemble. 


Code à barres 

Succession de barres claires et foncées d'épaisseur variable traduisant une suite de caractères numériques ou alphanumériques selon un "alphabet" défini et destinée à être interprétée automatiquement par un lecteur optique. Voir Symbole 


Coin arrondis 

Finition de découpe d'une étiquette. Lors du façonnage les étiquettes sont découpées et peuvent-être réalisées avec des coins carrés ou arrondis 
Nota : Paramètres à choisir lors de l’achat des étiquettes. 


Contraste 

Différence de réflectance entre les barres foncées et les espaces clairs d'un code à barres exploitable par un lecteur optique. 


CRM 

Outil de gestion de la relation client CRM (Customer Relationship Management). Le CRM marque un réel saut qualitatif des outils de gestion et un souci d'avancer dans la fidélisation du client, comme avec les approches one-to-one.

D

Datamatrix 

Symbole matriciel à 2 dimensions capable d'encoder jusqu'à 2300 caractères en un seul symbole, comportant plusieurs niveaux de sécurité et dont la surface est extrêmement réduite. 


DLC 

Date limite de consommation (à consommer avant...). 


DLUO 

Date limite d'utilisation optimale (à consommer de préférence avant...). 


Dorsal (voir aussi support silicone) 

Matière sur laquelle sont pausées les étiquettes lorsqu’elles sont encore conditionnées 


DPI 

Dot Per Inch (en français : point par pouce). Le pouce est l’unité américaine de mesure et correspond à une mesure de 2,54 cm)

D

Datamatrix 

Symbole matriciel à 2 dimensions capable d'encoder jusqu'à 2300 caractères en un seul symbole, comportant plusieurs niveaux de sécurité et dont la surface est extrêmement réduite. 


DLC 

Date limite de consommation (à consommer avant...). 


DLUO 

Date limite d'utilisation optimale (à consommer de préférence avant...). 


Dorsal (voir aussi support silicone) 

Matière sur laquelle sont pausées les étiquettes lorsqu’elles sont encore conditionnées 


DPI 

Dot Per Inch (en français : point par pouce). Le pouce est l’unité américaine de mesure et correspond à une mesure de 2,54 cm)

E

EAN International 

Efficient Article Numbering Association. Ancienne dénomination de GS1 Global Office (voir ce terme). 


EAN-8 

Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-8. Ancienne dénomination du code GTIN-8 


EAN-13 

Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-13. Ancienne dénomination du code GTIN-13 (voir ce terme). 


EAN-128 

Voir GS1-128 


EAN/UCC-8 

Ancienne dénomination du code GTIN-8. 


EAN/UCC-13 

Ancienne dénomination du code GTIN-13. 


EAN/UCC-14 

Ancienne dénomination du code GTIN-14. 


EANCOM 

L'EANCOM est un langage de communication EDI. Standard international, géré et maintenu par GS1, et conforme aux règles UN/EDIFACT. 


Echange de Données informatisé ou EDI 

Echange par télétransmission de données structurées d'ordinateur à ordinateur selon des formats standard. 


Echenillage 

Distance entre deux étiquettes sur un rouleau ou une planche. 


Encre 

Dans la traçabilité l’encre est appelée ruban ou film transfert thermique. Ce sont les mêmes types de produits, basés sur la même technologie, mais les us et coutumes font que le terme film transfert thermique est employé pour les imprimantes d’étiquettes et le mot ruban pour les imprimantes de cartes. 


Enroulement intérieur ou extérieur 

Sens dans lequel peuvent être enroulés le film transfert thermique ou les étiquettes. 


Etiquette 

Désigne dans la norme EDIFACT un identificateur unique d'un segment ou d'un élément de données (ISO 9735). Plus généralement, l'étiquette (traduction de l'anglais tag) est une dénomination codée standardisée ou normalisée désignant un élément d'un format d'échanges. Par exemple, dans le répertoire des segments EDIFACT, l'étiquette DTM : date / heure : période. 

Etiquette logistique GS1 

Format standardisé d'étiquette, défini par GS1. Cette étiquette est susceptible d'être apposée sur toute unité logistique et comporte notamment des informations symbolisées en code à barres GS1-128 (notamment le SSCC). 


Etiquette void 

Indicateur de sécurité conçu pour faire apparaître un message << VOÏD>> sur le support lors de tentatives d'arrachage.

F

Film Transfert Thermique 

Film polyester (PET) conçu pour les imprimantes transfert thermique. Il est composé de deux faces, l’une sur laquelle se trouve l’encre thermofusible, et l’autre une couche protectrice appelée dorsale ou backcoating. 

G

GALIA 

Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans l’Industrie Automobile. Association créée en 1984, réunissant en France des constructeurs automobiles, les équipementiers et les différents fournisseurs du secteur intéressés par l'EDI et les techniques associées. Membre du groupe Odette. 


Gencod EAN France 

Groupement d'Etude, de Normalisation et de Codification. Ancienne dénomination de GS1 France. Gencod EAN France, renomé GS1, est un organisme dont le rôle est la définition et la diffusion des standards internationaux de communication GS1  (anciennement EAN) dans le cadre des chaînes d’approvisionnement. 
Les standards de communication EAN concernent : 

- l'identification automatique (les codes à barres) Gencod EAN France est responsable de la diffusion en France des standards EAN d'identification des produits : unités consommateurs et unités logistiques (codes et symboles EAN 8, EAN 13, EAN 14, ITF 14, EAN 128) 
les langages de communication EDI (langage national et langage international) Gencod EAN France est responsable de la diffusion en France du langage standard EDIFACT-EANCOM®. 



GHS ou SGH 

La norme GHS (Global Harmonised System Labels) ou SGH (Système général harmonisé) comprend un ensemble de pictogrammes de danger qui remplace les pictogrammes de danger européens de couleur orange et leurs équivalents américains. Les symboles sont similaires aux symboles européens, avec des exceptions, mais les symboles sont en forme de losange, ont une limite rouge, et le pictogramme est noir sur fond blanc. 
Un nouveau pictogramme de danger qui représente une masse blanche avec le buste d'un humain a été introduite. Elle est utilisée pour les mutagènes, cancérigènes, les capteurs et les substances qui ont une échelle de toxicité. Ces dangers insidieux sont maintenant séparés des toxicités aigües. Aussi, les produits chimiques nocifs et irritants sont marqués avec un point d'exclamation, qui remplace le saltire européen. La définition de "corrosif" inclut "corrosif au métal". Les étiquettes actuelles pour le transport n'ont pas changé. 


Les catégories 

Le SGH répartit les produits en "classes de danger" (nature du danger). Celui-ci peut être un danger physique, un danger pour la santé ou pour l'environnement. Cette classe de danger peut être elle-même divisée en "catégories de danger". 
Il existe 27 classes de danger : 

•    Classes de danger physique : matières et objets explosifs, gaz inflammables, aérosols inflammables, gaz comburants, gaz sous pression, liquides inflammables, matières solides inflammables, matières autoréactives, lyquides pyrophoriques, matières solides pyrophoriques, matières auto-échauffantes, matières qui au contact de l'eau dégagent des gaz inflammables, liquides comburants, matières solides comburantes, péroxydes organiques, matières corrosives pour le métaux 
•    Classes de danger pour la santé : toxicité aigüe, corrosion cutanée, lésions oculaires graves, sensibilisation respiratoire, mutagénicité, cancérogénicité, toxicité pour la reproduction, toxicité systémique pour certains organes cibles (exposition unique), toxicité systémique pour certains organes cibles (exposition répétées), danger par aspiration 
•    Classes de danger pour l'environnement : danger pour le milieu aquatique 




GS1 France 

Organisme français de concertation industrie-commerce, membre fondateur de GS1, chargé de la diffusion et de la promotion des standards de communication GS1 : codification, identification automatique (codes à barres, radiofréquence), langages EDI… Anciennement Gencod EAN France. 


GS1 Global Office 

Association basée à Bruxelles et à Princeton, regroupant les Organisations membres GS1 et responsable de la gestion du système GS1 (codification, identification automatique, échanges des données informatisés…). Elle participe au développement des messages EDIFACT utilisés dans le secteur de la distribution. EANCOM est reconnu comme standard par l'EBES. 


GS1 Member organisation (MO) 

Membre de GS1 chargé du système GS1 dans son pays (ou secteur attribué) et de sa bonne utilisation par les entreprises membres. 
GS1 XML : Langage XML standard de GS1. 


GS1-128 

Suite structurée de caractères alphanumériques constituant une ou plusieurs informations de longueur fixe ou variable, chaque information étant précédée de son identifiant. Les identifiants de données ainsi que la structure et la longueur des données qu'ils introduisent sont définis par GS1. Le terme GS1-128 désigne également le code à barres qui traduit ces données. Peuvent ainsi être traduits en GS1-128 : un numéro séquentiel de colis ou SSCC, un code UCC/EAN-13 ou un code GTIN-14, un numéro de lot, une date, un poids... 


GTIN 

Abréviation de Global Trade Item Number (code article international). Le GTIN peut être un des codes standard suivants : GTIN-8, GTIN-12, GTIN-13 ou GTIN-14. 



GTIN-12 

Structure de codification standard GS1 à 12 chiffres composée du préfixe entreprise UPC, de la référence article et du caractère de contrôle. 


GTIN-13 

Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l'une des deux solutions d'identification des unités logistiques standard (l'autre étant le GTIN-14). 


GTIN-14 

Code international de numérotation des articles à 14 chiffres du système GS1 composé d'un indicatif associé au 12 chiffres d'un code d'identification GTIN-13 ou GTIN-12 et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier des unités commerciales hors commerce de vente au détail. Il constitue l'une des deux possibilités de codification des unités logistiques standard (l'autre étant le GTIN-13) en vigueur dans les systèmes GS1. 


GTIN-8 

Code international de numérotation des articles à 8 chiffres du système GS1 composé du préfixe GS1, du code de référence article et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier des unités commerciales de petite taille. Le code GTIN-8 est attribué en France par GS1 France à la demande du créateur de l'article. Dans une structure de fichier à 14 chiffres, il est compatible avec les GTIN-13 ou 14, en étant calé à droite de la zone et complété à gauche par des zéros.

H

HiCo 

Abréviation de coercivité élevé (High Coercivity). Les bandes magnétiques HiCo fournissent le niveau le plus élevé de résistance aux dommages par les champs magnétiques parasites. Il est plus difficile de les coder que les bandes magnétiques LoCo car le codage exige plus de puissance. Les cartes à bande magnétiques HiCo sont légèrement plus chères pour cette raison.

I

Identifiant de données 

Code de deux caractères ou plus précédant la donnée codée dans un symbole GS1, notamment dans le GS1-128, et qui en définit de façon unique le format et la signification. Le sigle officiel retenu pour "identifiant de donnée" est "AI" (Application Identifier). 


Identifiant de symbologie 

Séquence de caractères transmise avec les données par le système de lecture optique et qui identifie le type de code à barres encodant ces données. 


Impression directe 

Procédé dans lequel l'appareil d'impression appose le symbole par contact physique avec un support. Exemple : la flexographie. 


Incoterm 

Terme de commerce international (généralement exprimé par un sigle) définissant les obligations respectives et le partage des responsabilités entre vendeurs et acheteurs. 


Indicateur de marge 

Signe supérieur à (>) ou inférieur à (Indicatif : Dans le code GTIN 14, chiffre compris entre 1 et 9 constituant la première position du code à gauche. 

INK 

Terme anglais signifiant encre – il peut être parfois utilisé dans le langage courant ou dans certaines documentations. En français on utilise les termes film transfert thermique ou ruban. 

K

Kromekote ou Chromolux 

Papier glacé, pelliculé sur la base d’un papier couché. Son aspect très brillant et émaillé est obtenu par calandrage avec un cylindre chromé à chaud. Il permet d’obtenir une très bonne qualité d’impression évitant ainsi les matières synthétiques plus résistantes mais beaucoup plus coûteuses. 

L

Laize ou largeur 

Ce terme est employé, dans le monde de l’imprimerie et du façonnage des étiquettes pour définir la largeur d’un rouleau d’étiquettes. Cette mesure ne tient pas compte de la largeur du rouleau, mais  uniquement de celle de l’étiquette. Elle se prend toujours dans le sens de perpendiculaire au défilement (l’avance) du rouleau. 


Langage Gencod 

Langage EDI défini par GS1 France (ex Gencod EAN France). Utilisable uniquement dans le cadre national pour les échanges de données informatisés, il tend à se substituer aux standards internationaux EANCOM ou GS1 XML. 


Lecteur optique 

Appareil électronique pour la lecture des codes à barres et leur conversion en signaux électriques interprétables par un ordinateur. 


Liner 

Terme anglais signifiant support siliconé – il peut être parfois utilisé dans le langage courant ou dans certaine documentation. 


LoCo 

Abréviation pour coercivité faible (Low coercivity). Plus facile à coder et légèrement moins cher que les cartes avec bande magnétique HiCo. Le choix du type de bande magnétique à adopter, dépend de la façon dont la carte doit être employée. La bande magnétique sera-t-elle employée quotidiennement, une fois par mois, ou juste occasionnellment? Le diagramme ci-dessous montre certaines applications où les bandes magnétiques sont employées et quelle bande est préconisée pour cette application.

M

Mandrin 

Rouleau cartonné ou plastique sur lequel est enroulé les étiquettes, le film transfert thermique ou ruban badgeuses. 


Marque noir 

Marque apposer sur le support silicone afin de permette à l’imprimante de détecter le début et la fin d’un étiquette (via une cellule infrarouge). Ce procédé est utilisé lorsque les étiquettes sont transparentes. 


Minimum de commande 

Nombre minimum d'une unité commerciale qu'une commande portant sur cette unité doit obligatoirement comporter.

N

Numéro de colis 

Voir SSCC

O

ODETTE 

Organisation for Data Exchange by Teletransmission in Europe. Groupe EDI paneuropéen, créé en mars 1984, ayant lancé l’échange de données dans le secteur de la construction automobile. Dispose de correspondants dans de nombreux pays d’Europe, dont en France, GALIA. 


Overlay 

L'overlay est une surface plasifié tranparente qui recouvrir la carte pvc (transparent founi séparément) Cette surface overlay est idéale pour securiser vos textes et photos

P

Palette hétérogène 

Palette regroupant des unités logistiques non identiques. 


Palette homogène 

Palette regroupant des unités logistiques identiques. 


Palette Multicouche 

Dite également palette composite ou palette sandwich. Elle comprend plusieurs couches de produits différents. Chaque couche est constituée d'unités logistiques identiques et peut être séparée par une palette intercalaire. 


Papier Couché 

Sur la base d’un papier velin le papier couché est en papier pelliculé. Sa surface est recouverte d’une fine couche à base de matières minérales  afin de lui donnée une meilleur qualité d’impression et résistante à l’environnement extérieur (projection d’eau…). 


Papier Couché thermique (Thermique Top) 

Même principe que le papier couché, sauf que le papier qui le constitue est un thermique. Il réagit donc à la chaleur et possède une meilleur résistance. 


Papiers thermique 

Le papier thermique est un papier dont la surface est imprégnée de substances chimiques, celui-ci noircis au contact de la chaleur. Il est très fréquemment utilisé pour les tickets de caisse, les applications dans le domaine alimentaire ou transport. 


PDA 

Personnal Digital Assistant (assistant numérique personnel) 


Picking 

Action consistant à prélever dans un stock, les éléments nécessaires à la préparation d'une commande ou d'une expédition donnée: prélèvement de cartons pour constituer une palette, prélèvement d'unités-consommateurs pour constituer un carton de détail. 


PLV 

Publicité sur le lieu de vente. 


Préfixe entreprise GS1 

Partie des structures de codification internationales GS1 composée d'un préfixe GS1 et d'un code-entreprise attribué par un organisme de codification GS1. 


Préfixe entreprise UPC 

Forme particulière du Préfixe entreprise GS1 composé du Préfixe UPC et d'un code entreprise attribué par GS1 US. Le Préfixe entreprise UPC est uniquement utilisé pour créer des GTIN-12 et pour certains codes à circulation restreinte aux Etats-Unis. 


Préfixe GS1 

Indicatif de 2 chiffres ou plus, administré par GS1 alloué à une Organisation membre de GS1 (et qui constitue alors le début du Préfixe entreprise) ou pour des applications particulières. 


Préfixe UPC 

Forme particulière du Préfixe GS1, compris entre 00 et 09, où le zéro de gauche est omis. 

R

Référence 

Permet de désigner une entité pour insérer celle-ci dans un document. 


Référence article 

Partie de la structure de codification standard attribuée par l'utilisateur (aussi appelée en France CIP). 

Référence commerciale fournisseur 

Référence interne d'un produit défini par le fournisseur. 


RFID 

RadioFréquence Identification. Etiquette Radiofréquence. La RFID est une technologie d'identification automatique dont le principe est simple : contenant de l'information, une puce électronique associée à une antenne est attachée à un objet. Au moyen d'interrogateur, il est possible de lire à distance, et sans voir forcément l'étiquette, l'information contenue dans la puce. 


Ribbon 

Terme anglais signifiant ruban – il peut être parfois utilisé dans le langage courant ou dans certaines documentations. 


Ruban 

Consommable pour les imprimantes cartes. Se présente sous forme de bobin, peut-être monochrome ou de couleur.  


Ruban Monochrome 

Le ruban monochrome se déroule simultanément avec le défilement des cartes. La tête thermique, en chauffant le ruban, dépose l’encre du ruban sur la carte PVC.    


Ruban Couleur 

Les rubans couleurs sont composés de plusieurs panneaux. Au minimum 4 ; les 3 couleurs primaires et 1 panneau de noir. Ils ont pour référence YMCK : Y pour Yellow (jaune), M pour Magenta, C pour Cyan et la lettre "K" pour la couleur noire. Certains rubans comportent 5 panneaux, le 5ème est  un vernis qui (overlay en anglais) désigné par la lettre O ou T suivant les marques. . 

S

SQL 

Structured Query Langage. C’est un langage spécialisé pour l’interrogation de bases de données. SQL permet de définir les données qui seront gardées dans une base de données (création) et permet de formuler des requêtes pour interroger une base de données existante. L’instruction la plus utilisée est SELECT. Elle sert à spécifier les données à extraire de la base de données. En SQL, les bases de données relationnelles sont représentées par des tables. Une table est un ensemble de lignes (chacune représente une entité de la base, par exemple un employé dans une base de données du personnel). Chaque entité possède un certain nombre de caractéristiques (dans l’exemple précédent, ce peut être le nom, l’adresse, le salaire, le numéro mécanographique…). Comme SQL est normalisé, dans les développements de type client-serveur, son utilisation pour interroger les bases permet de s’affranchir de l’utilisation d’un produit commercial spécifique pour la gestion de la base de données. 


SSCC 

Abréviation de Serial Shipping Container Code (Numéro de colis). Code international à 18 chiffres dont la structure a été définie par GS1 et permettant d'identifier chaque colis de façon unique. Symbolisé en GS1-128 sur le colis et transmis dans l'avis d'expédition, il permet d'assurer la traçabilité des produits. 

Sublimation 

La sublimation est le passage d'un corps état solide à l' état gazeux, sans passer par l’état liquide. Cette transformation se fait donc sans passer par une étape de fusion (de solide en liquide), ni une étape de vaporisation (de liquide en gaz). Dans une imprimante à sublimation thermique, la cire pigmentée remplace l'encre. Elle est chauffée à près de 200°C par des microrésistances réparties sur la tête d'impression. Elle passe ainsi instantanément de l'état solide à l'état gazeux puis, projetée sur la feuille, elle refroidit à son contact et redevient solide. 


Supply Chain 

Chaîne d’approvisionnement. Approche globale de l’entreprise centrée sur le client s’étendant des fournisseurs des fournisseurs aux clients des clients. Enjeux spectaculaires sur les gains en termes de réduction des stocks, de délais de fabrication, d’amélioration de la fiabilité des livraisons et de la satisfaction client. 


Support silicone (liner) 

Matière sur laquelle sont posées les étiquettes lors de leur  conditionnement. 

T

Tag 

Marque RFID apposée sur l’article à identifier. Le tag contient une puce sur laquelle un certain nombre d’informations sont gravées. Le tag peut être autonome en énergie (active tag) ou alimenté par les ondes émises par le lecteur (passive tag). 


Traçabilité 

La traçabilité a été définie en 1987 par la norme NF EN ISO 8402 comme : "l’aptitude à retrouver l'historique, l'utilisation ou la localisation d'une entité au moyen d'identifications enregistrées". L'entité peut désigner : - une activité, un processus ; - un produit ; - un organisme ou une personne. Lorsqu'il se rapporte à un produit, le terme "traçabilité" peut se référer à : - l'origine des matériaux et des pièces ; - l'historique des processus appliqués au produit ; - la distribution et l'emplacement du produit après livraison. Du point de vue de l’utilisateur, la traçabilité peut être définie comme le fait de suivre des produits qualitativement et quantitativement dans l’espace et dans le temps. Du point de vue de la gestion de l’information, mettre en place un système de traçabilité dans une chaîne d’approvisionnement, c’est associer systématiquement un flux d’informations à un flux physique. L’objectif est de pouvoir retrouver, à l’instant voulu, des données préalablement déterminées relatives à des lots ou regroupements de produits (également préalablement déterminés) et ce, à partir d’un ou plusieurs identifiants clés. 


Traçabilité amont 

La traçabilité amont désigne les procédures et outils mis en place pour pouvoir retrouver ce qui est advenu avant que cet acteur devienne responsable légalement ou physiquement des produits. 


Traçabilité ascendante 

La traçabilité ascendante est la capacité, en tout point de la chaîne d’approvisionnement, à retrouver l’origine et les caractéristiques d’un produit à partir d’un ou plusieurs critères donnés. Elle sert notamment à trouver la cause d’un problème qualité. 


Support 

Matière sur laquelle un code à barres est imprimé (très fréquemment des étiquettes) 


Traçabilité aval 

La traçabilité aval désigne les procédures et outils mis en place pour pouvoir retrouver ce qui est advenu après le transfert de propriété ou après le transfert physique des produits de l'acteur vers un tiers. 


Traçabilité descendante 

La traçabilité descendante est la capacité, en tout point de la chaîne d’approvisionnement, à retrouver la localisation de produits à partir d’un ou plusieurs critères donnés. Elle sert notamment en cas de rappel ou de retrait de produits. 


Traçabilité interne 

La traçabilité interne désigne la traçabilité mise en place tout au long de la transformation effectuée par l’acteur sur ses produits. La traçabilité interne est indépendante des partenaires commerciaux. 


Traçabilité logistique 

La traçabilité logistique désigne le suivi quantitatif des produits. Elle dépend du bon enregistrement des liens entre les produits successifs dans la filière. Elle permet de localiser les produits, de déterminer les destinations et les provenances. Elle est utilisée notamment pour les rappels et retraits de produits ou pour en connaître l'origine. C'est le "tracking" de l'expression "tracking and tracing". La traçabilité logistique porte surtout sur le positionnement géographique des unités logistiques. 


Traçabilité produit 

La traçabilité produit désigne le suivi qualitatif des produits. Elle dépend surtout du bon enregistrement et de l'exhaustivité des données liées au produit. Un fabricant l'utilise notamment pour rechercher les causes d'un problème qualité, que ce soit : - en amont, si l'incident a pu se produire chez ses fournisseurs ; - ou en aval, si l'incident a pu se produire lors du transport, par exemple. C'est le "tracing" de l'expression "tracking and tracing". La traçabilité produit porte surtout sur les caractéristiques des unités-consommateurs. 


Tête d’impression (ou thermique) 

C’est la partie de l’imprimante qui chauffe le film transfert thermique et qui permet son depot sur le support (l’étiquette ou carte PVC).

U

UC 

Voir Unité consommateur 


UCC 

Uniform Code Council. Organisme de codification des USA qui administrait et gérait les standards du système GS1 aux USA jusqu'en 2005 date de création de GS1. Aujourd'hui : GS1 US 


UCC-12 

Ancienne dénomination du code GTIN-12. Voir ce terme 


UCC/EAN-128 

Ancienne appellation de GS1-128. Voir ce terme 


UHF 

Ultra Hautes Fréquences. Bande de radiofréquences qui s’étend de 300 MHz à 3 GHz. Entre 865,7 et 868,7 MHz pour la RFID UHF en Europe (ETSI). 


Unité (article) commandable 

Produit dont le GTIN peut être utilisé sur une ligne article dans une commande. 


Unité commerciale 

Produit dont le GTIN peut être utilisé sur une ligne article dans une commande. 


Unité commerciale 

Toute unité (article, produit ou service) pour laquelle il est nécessaire de retrouver des informations prédéfinies, dont le prix peut être fixé, et qui peut être commandée ou facturée aux fins d'échanges commerciaux en n'importe quel point de toute chaîne d'approvisionnement. 


Unité commerciale à mesure fixe 

Unité commerciale toujours produite dans la même version prédéfinie (type, taille, poids, contenu, modèle, etc.) pouvant être vendue en tout point de la chaîne d'approvisionnement. 

Unité commerciale à mesure variable 

Unité commerciale toujours produite dans la même version prédéfinie (type, modèle, conditionnement, etc.) pouvant être vendue en tout point de la chaîne d'approvisionnement et qui, par sa nature, peut varier en poids/taille/longueur ou pouvant être commercialisée sans poids/taille/longueur prédéfinis. 


Unité d'expédition 

Unité de toute composition constituée pour le transport et/ou le stockage et devant être gérée tout au long de la chaîne logistique. (En anglais : Logistic unit) 


Unité de base 

Tout objet ou entité (à l'exception des unités logistiques homogènes) susceptible d'être identifié par un code GTIN-8 ou GTIN-13 et de faire l'objet d'une fiche-produit. Sont des unités de base : une unité consommateur, un lot consommateur, un colis mixte standard, une unité logistique complexe, un produit-service, une consigne, un modèle... 


Unité élémentaire d'approvisionnement 

Unité selon laquelle le produit peut être approvisionné et qui n’est pas fractionnable en unités plus petites pour l’approvisionnement, entre un fournisseur et son client. Un même produit peut avoir simultanément plusieurs unités élémentaires d’approvisionnement, par exemple l’une de type carton et l’autre de type box-palette. 


Unité logistique 

Regroupement (carton, palette, box-palette…) d'unités commerciales (généralement d'unités-consommateurs). 


Unité logistique complexe 

Unité logistique standard composée de plusieurs unités logistiques standard de types différents. Exemple : palette de 4 couches de 12 cartons, chaque couche concernant une unité consommateur différente. 


Unité logistique hétérogène 

Unité logistique comportant plusieurs types d’unités-consommateurs (plusieurs GTIN-8, 12 ou 13 UC) ou plusieurs types d’unités logistiques (plusieurs GTIN-13 UL ou GTIN-14). 


Unité logistique homogène 

Unité logistique ne comportant qu’un seul type d’unité-consommateur (un seul GTIN-8, 12 ou 13 UC) ou, plus généralement, un seul type d’unité de base. 


Unité logistique non standard 

Unité logistique créée pour les besoins d’une commande particulière. Une telle unité ne figure pas en tant que telle au catalogue de fournisseur. 


Unité logistique standard 

Unité (carton, palette, box-palette…) regroupant un nombre fixe d'unités de base (généralement d'unités-consommateurs) identiques (tous les produits contenus ont le même GTIN) et normalement inscrite au catalogue du fournisseur. Ces regroupements ne sont pas destinés à passer aux caisses de sortie des magasins de vente au détail. Ils peuvent avoir une réalité physique, en tant qu'unités de manutention ou d'expédition. Ils peuvent également être des entités non manipulables définies pour communiquer des barèmes ou pour traduire les conditions de réalisation de la transaction. Ils sont identifiés par un code GTIN-12, 13 ou 14. 


Unité standard de regroupement 

Traduction du terme anglais "Standard trade item grouping", pour Unité logistique standard. 


Unité-consommateur 

Article destiné à la vente au consommateur dans un magasin de détail. L'unité-consommateur se définit comme l'unité la plus élémentaire étant ou pouvant être proposée au consommateur pour l'achat selon une présentation donnée. Cela implique, entre autres, que le produit comporte, sous forme clairement lisible, toutes les mentions imposées par la législation pour les produits proposés à la vente au public. 


UPC 

Universal Product Code. Standard nord-américain de symbolisation des produits, équivalent de l'EAN-13 avec lequel il est intégralement compatible. Dans sa forme la plus usuelle, le symbole UPC traduit un GTIN-12. 


UPC-A 

Code à barres de la symbologie EAN/UPC comprenant 12 chiffres. Diffère du symbole EAN-13 par l'expression des caractères en clair des chiffres qu'il contient. 


UPC-E 

Code à barres de la symbologie EAN/UPC représentant le code d'identification UCC-12 en 6 chiffres explicitement codés. 

V

Velin 

Le papier vélin est papier sans grain, soyeux et lisse qui a la particularité de ne pas laisser apparaître de vergeures. Ce papier évoque le parchemin de luxe, qui est fabriqué avec la peau du veau mort-né, vélin. Pour rendre cet effet, les vergeures de la forme sur laquelle est coulée la pâte à papier sont remplacées par une fine toile métallique qui ne laisse aucune empreinte visible sur le papier.


Fabricants